Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

La rivale de Loukachenko à propos de la Crimée

28 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Peuples d'Europe et UE, #Le monde autour de nous

"C'est une question très douloureuse. Cette question divise les gens et les rapproche lorsqu'ils commencent à en discuter. Puis-je dire, comme il est d'usage de le dire, comme il est d'usage dans notre pays et selon les lois internationales, que la Crimée est légalement ukrainienne, mais en fait russe? Et ne me torturez plus ", a déclaré Tikhanovskaya sur la station " Euroradio " .

Lire la suite

Le roi des gilets jaunes (suite)

23 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Divers histoire, #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous

Aucun retour de la part des abonnés de ce blog, peut-être pas assez calés en prophéties messianiques ou tout simplement trop contents de pouvoir aller à la plage avec leur masque, après mon billet sur le "roi des gilets jaunes"...

J'ai quand même envoyé les vidéos où ledit "roi" s'exprime à un ami spécialiste des sociétés secrètes. Voici sa réponse, laconique mais prometteuse :
"Très intéressant
Il faut savoir que le comte de Paris était le vénérable de la loge du lys Noir"
A la GLNF (
Grande Loge Nationale Française)
Ils sont donc en attente d'un événement important "

(à suivre donc...)

Lire la suite

Des laboratoires de guerre bactériologique américains en Ukraine ?

17 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme, #Peuples d'Europe et UE, #Débats chez les "résistants"

L'ancien député du Parti des régions ukrainien (qui a dû fuir son pays pour s'installer à Moscou) Alexey Zhuravko l'affirme sur son compte Twitter documents à l'appui : 1,5 à 3 millions de dollars ont été alloués sur le budget américain pour la construction de bio-laboratoires en Ukraine. Pourquoi l'Ukraine ? "À en juger par les sommes dépensées, répond Zhuravko, les États-Unis développent des armes de destruction massive dans un pays qui a été acheté, de sorte qu'une fuite accidentelle peut tuer la population d'un pays de plusieurs millions de dollars. L'ensemble de l'Ukraine a été transformé en zone de recherche avec des millions de lapins expérimentaux qui peuvent toujours être sacrifiés"

L'information est à prendre avec précaution cependant : Zhuravko en 2019 avait notamment commis un "fake" en faisant croire que des villages ukrainiens avaient été inondés du fait d'une tentative du gouvernement de Kiev de couper l'eau à la Crimée.

Lire la suite

La légende urbaine du "roi des gilets jaunes"

17 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Débats chez les "résistants", #Grundlegung zur Metaphysik, #Peuples d'Europe et UE, #Le monde autour de nous

Une légende urbaine est en train de naître sur You Tube depuis le confinement, entretenue semble-t-il par un médium occultiste tarologue : un restaurateur français aurait reçu en 1981 un message de Jésus et de la Sainte Vierge. Quatre ans plus tard le Pape en visite à Paray-le-Monial l'aurait reconnu comme étant l'enfant de la promesse que Notre Dame de Fatima lui aurait faite. Il aurait été confié aux soins du comte de Paris qui l'aurait pris pour le futur Grand Monarque annoncé par les prophéties et, finalement, il se préparerait en ce moment pour un événement décisif pour lui et pour la France qui lui fut annoncé il y a 39 ans etc. Le récit est émaillé de toutes sortes de détails prodigieux qui mettent en cause François Mitterrand, la militante anti-apartheid Dulcie September et même un grand rabbin new-yorkais...  et chaque mois cette année semble lui apporter des signes nouveaux pour confirmer le bien-fondé de sa mission.

Le personnage est sympathique, il tient un discours anti-Nouvel ordre mondial, anti-fascisme sanitaire, pro-gilets jaunes etc. Pour autant on reste sceptique. Le discours est peu structuré. L'homme se demande s'il est le futur Grand monarque puis se rétracte. Il s'affiche sur des médias peu crédibles en piètre compagnie. Les sceptiques le diront mythomane, abuseur de la crédulité des braves gens. A le supposer sincère, on peut se demander s'il n'est pas victime d'une opération de sorcellerie kabbalistique au long cours - sur 50 ou 60 ans (on sait comment avec la programmation prédictive sur le 11 septembre ou sur les pandémies diverses opérations psychologiques peuvent se préparer sur plusieurs décennies). On imagine combien facilement tel groupe peut "programmer" un individu pour croire à tel ou tel événement (une apparition, une rencontre, une série de messages), l'entretenir dans son illusion pendant des années, et le lancer dans la foule en "l'activant" à un moment donné. Pas besoin d'être un esclave sexuel du programme Monarque façon Cathy O'Brien pour cela... Peut-être d'ailleurs plusieurs personnes comme ce monsieur ont-elles été bercées de la sorte dans quelque tromperie de grande envergure au contenu plus ou moins élaboré pour être ensuite "lancés" dans la pauvre France perdue des années 2020 et plonger dans toujours plus d'égarement des milliers de pauvres gens en colère ? C'est d'autant plus facile quand les individus en question n'ont pas une très forte base chrétienne et biblique (c'est le cas de cet homme qui n'a que des références messianiques assez vagues et reconnait avoir été athée dans son adolescence, on sait que les sorts marchent mieux chez les a-religieux).

Dans l'imaginaire monarchiste, l'homme paraît plus sympathique que le banquier espagnol prétendant au titre de Louis XX avec le soutien de Thierry Ardisson et de Yann Moix, il se rattache davantage à la symbolique du "roi au delà mer" évoquée avec éloquence par feu Jean Raspail. Mais ses références mêmes - le pape qui mit le catholicisme à l'école d'Israël, le rabbin new-yorkais - trahissent par trop les origines de la magie qui tire les ficèles. Il y aura bien des faux prophètes et bien des tromperies. Notre pays dans la tourmente est une proie facile pour diverses manipulations par des manipulateurs eux mêmes bien naïfs qu'on mène avec des leurres. Le roi des gilets jaunes n'est qu'une illustration parmi 10 000. Soyons très prudents (et très arrimés à la transcendance) pour éviter ces pièges grossiers.

Lire la suite

L'Etat profond américain tente de faire obstacle aux accords de paix en Afghanistan

9 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants", #Colonialisme-impérialisme, #Les Stazinis

Lu sur Mondialisation.ca, cinq mois après que Trump eut accordé aux Talibans la diminution de la présence américaine en Afghanistan (où les Etats-Unis ont largement perdu la guerre) :

Un "amendement, approuvé le 2 juillet (à la chambre des représentants) par le Comité des services armés à grande majorité avec les votes des Démocrates, stipule de “limiter l’usage de fonds pour réduire le nombre de forces armées déployées en Afghanistan”. Il interdit au Pentagone de dépenser les fonds en sa possession pour toute activité qui réduise le nombre des soldats USA en Afghanistan au-dessous des 8.000 : l’accord, qui comporte la réduction des troupes USA en Afghanistan, se trouve ainsi de fait bloqué. Il est significatif que l’amendement ait été présenté non seulement par le démocrate Jason Crow mais aussi par la républicaine Liz Cheney, qui donne son aval un en un parfait style bi-partisan. Liz est la fille de Dick Cheney, vice-président des États-Unis de 2001 à 2009 dans l’administration de George W. Bush, celle qui décida l’invasion et l’occupation de l’Afghanistan (officiellement pour faire la chasse à Oussama Ben Laden)." (voir aussi à ce sujet le Ron Paul Institute ici)

Par ailleurs la presse américaine accuse sans preuve  (voyez l"historique de l'affaire apparemment montée par les services secrets afghans et la revue Times ici) la Russie d'avoir mis à prix la tête de soldats américains en Afghanistan (et 60 % des gens le croient). Tous les moyens sont bons pour entretenir l'enlisement militaire américain dans ce pays et l'état de guerre qui ruine la vie des Afghans autant que les finances fédérales étatsuniennes.

Lire la suite

Durcissement des sanctions américaines contre la Syrie

2 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme, #Proche-Orient

Les nouvelles sanctions contre le peuple syrien (après le gels des avoirs de l'Etat et la confiscation du pétrole du Nord-Est) - même si officiellement elles visent le gouvernement - votées fin 2019 à l'occasion de l'adoption du budget américain de la défense dites loi César sont entrées en vigueur en juin. Cette loi ordonne au président des Etats-Unis d'imposer des sanctions à tout étranger essaie de :

- Fournir un soutien financier, matériel ou technologique important au gouvernement syrien ou toute personne étrangère opérant à titre militaire en Syrie pour le compte des gouvernements de la Syrie, de la Russie ou de l'Iran

- Vendre ou fournir des biens, des services, des technologies ou des informations qui facilitent la production de pétrole et de gaz par le gouvernement syrien; ses achats ou l'entretien d'avions militaires; et ses projets de construction et d'ingénierie

- Conclure de contrats liés à la reconstruction de zones de Syrie contrôlées par le gouvernement syrien et ses alliés

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a annoncé que des sanctions seraient imposées à 39 personnes et entités en vertu de la loi . Washington a menacé les entreprises libanaises qui  font du commerce avec la Syrie, et les Emirats arabes unis qui voulaient ouvrir une ambassade à Damas.

Ces mesures criminelles comparables à celles que mit en oeuvre le régime américain contre l'Irak dans les années 1990 ou plus récemment contre le Venezuela et l'Iran ne font que compromettre l'effort de reconstruction et aggraver la crise qui frappe le pays - crise en partie due aussi au coronavirus - dont la monnaie s'est effondrée et où les prix flambent. Le chef du Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU a déclaré que des millions de Syriens sont confrontés à des pénuries alimentaires. Le chiffre de 9 millions de Syriens qui souffrent de la faim a été avancé. A comparer au fait que la Syrie était un pays autosuffisant sur le plan alimentaire avant la guerre civile...

Lire la suite

Hugo Chavez et le pédo-satanisme hollywoodien : une enquête à mener

1 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants"

En 2017 sur ce blog nous avions déjà évoqué le rapport de feu le leader vénézuélien Hugo Chavez à la sorcellerie, à propos de l'enquête de David Placer "Los Brujos de Chavez". Il faut maintenant dire un mot de la place alléguée du Venezuela dans les réseaux pédo-satanistes hollywoodiens.

Commençons par citer la source de l'information (qui pour l'instant, disons le tout de suite, s'apparente plutôt à de la rumeur). Il s'agit de l'auteur de documentaires Alessandro Valerin Castellon, basé à New York, dont l'exposé se trouve sur le site Totaldisclosure.net. Il commence par expliquer comment l'affaire a été révélée. Le musicien Chris Cornell est mort dans des conditions suspectes le 18 mai 2017, puis le chanteur Chester Bennington le 20 juillet 2017.

Selon Valerin Castellon, ils sont morts parce qu'ils tentaient de révéler les pratiques de certains de leurs «amis» et partenaires commerciaux... Les deux participaient à un projet de film intitulé "Silent Children" (les enfants réduits au silence). Le chef cuisinier star de la TV Anthony Bourdain, dont on a signalé le décès suspect en Alsace en juin 2018 ici et le DJ suédois Avicii mort en avril 2018, faisaient aussi partie du projet. 

L'informateur principal de Valerin Castellon est Paul Myhill, responsable d'une ONG d'aide aux enfants qui a été consultant du projet "Silent Children". Selon lui, la position du Venezuela doit être pensée en rapport avec les différentes îles privées ou domaines que des stars possèdent dans les Caraïbes : Eddie Murphy, David Copperfield, Johnny Depp aux Bahamas, Keith Richards et Bruce Willis à Turks et Caïques, Richard Brandson aux Iles vierges - un fief du culte NXIVM -, Roman Abramivich à St Barth, Donald Trump à St Martin, Oprah Winfrey à Antigua, Mick Jagger à Mustique. 

En 2004 Chris Cornell avait épousé la russe Vicky Karayiannis, qui aurait été une escort call girl comme l'aurait vérifié avant de mourir en décembre 2009 l'actrice Brittany Murphy.  Britanny a assisté à leur mariage alors qu'elle même sortait avec Jeff Kwatinetz, l'agent de Cornell. Elle avait découvert alors que la dame d'honneur était Dasha Zhukova. En réalité Vicky était une amie d'adolescence de cette ex-escort girl russe, la russe Dasha Zhukova, épouse du  milliardaire israélo-russe Roman Abramovich, propriétaire du Football club de Chelsea. "Il y avait des tonnes de photos de Vicky Karayiannis et Dasha Zhukova sur le Web, toutes nettoyées aujourd'hui".

A cette galerie de portraits Alessandro Valerin Castellon ajoute Naomi Campbell dont les lecteurs de ce blog connaissent bien le domaine en Turquie en forme d'oeil d'Horus et les liens avec Jeffrey Epstein, et Heidi Klum, amie de N. Campbell, cliente d'Epstein et accessoirement petite amie du garde du corps de Chris Cornell (l'homme qui fut le dernier à voir le musicien vivant).

Puis il plante le décor de l'île militaire de La Orchila au Vénézuela où, selon lui, se trouvait le complexe de Ghislaine Maxwell, la recruteuse d'Epstein qui vient d'être arrêtée aux Etats-Unis. A ce moment-là, poursuit-il, le président Chavez recevait publiquement des gens comme Kevin Spacey, Courtney Love (cf image à gauche), Naomi Campbell, Oliver Stone, Danny Glover, Don Cheadle, Benicio Del Toro, Johnny Depp. On ne présente plus Johnny Depp, son goût pour les symboles ésotériques, son éloge de l'adrénochrome dans Las Vegas Parano, et qui avait pris publiquement la défense d'adolescents pédo-satanistes - cf les West Memphis Three et les liens ici et . Courtney Love, usagère des "Lolita Express", comme N. Campbell, serait une rabatteuse de femmes pour J. Epstein et sa fournisseuse de drogue (tout comme elle était liée au Prince Andrew qui est gêné en ce moment par l'affaire Epstein). L'acteur Kevin Spacey, présenté comme un fils de nazi abusé par son père, dénoncé par plusieurs hommes pour abus sexuel, aurait un lourd dossier pour pédophilie en Thaïlande, s'est vanté d'avoir eu une "bromance" (une "romance fraternelle") avec l'ex président Bill Clinton qui emprunté 26 fois les Lolita Express d'Epstein. Valerin Castellon balance encore quelques noms comme Marina Abramovic, John Podesta (bien connus dans le cadre du Pizza Gate), le chanteur de U2 Bono, ou la présentatrice vedette Oprah Winfrey (qui a une organisation de charité suspecte en Afrique), en disant que Chavez avait des liens avec eux (mais sans preuves et sans en dire plus). Il laisse entendre qu'il avait pu leur mettre à disposition des facilités dans son pays pour avoir ensuite un moyen de pression sur les élites états-uniennes, mais cela reste assez hypothétique. Son successeur Nicolas Maduro aurait hérité des "contrats" avec ces gens, puis ses forces spéciales seraient intervenues à La Orchila chez Ghislaine Maxwell pour saisir des documents compromettants, ce qui aurait pu conduire à l'inculpation du président vénézuélien aux Etats-Unis pour trafic de drogue. El Nuevo Herald a révélé qu'en 2013 un millionnaire vénézuelien proche de Chavez basé à Miami, Oscar A. Faria, a acheté un jet d'Epstein. Pourquoi ? Le magnat du pétrole Alejandro Betancourt  a été accusé en 2019 en Floride de blanchiment d'argent pour avoir versé des pots de vin à Chavez pour construire des centrales électriques au Vénézuela : y a-t-il autre chose derrière ?

Pour l'instant le dossier d'Alessandro Valerin Castellon est plutôt maigre à part les photos de Chavez avec les stars occultistes liées à Epstein. Il lance un appel aux dons pour faire de Totaldisclosure.net un média professionnel capable de réunir des éléments plus concrets sur ces connexions sulfureuses. Peut-être du travail pour les détectives en herbe...

Lire la suite