Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Primaires socialistes

7 Novembre 2006 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Billets divers de Delorca

MM. Fabius et Strauss-Kahn et Mme Royal s'exprimaient ce soir à la télévision sur la politique étrangère. En commun chez les trois candidats à la candidature du Parti socialiste à l'élection présidentielle : la diabolisation de l'Iran, la défense becs et ongles de la sécurité d'Israël (sans un mot sur les horreurs que cette antienne légitime au Proche-Orient), la légitimation des pires illusions sur l'Irak (qualifié d' "Etat démocratique" par Mme Royal - est-elle au courant des arrestations quotidiennes d'opposants ? et du fait que cet Etat ne contrôle qu'une faible partie du pays ?), la condamnation de la résistance irakienne qualifiée de terroriste, l'ignorance complète des victoires de la gauche en Amérique latine, les tartes à la crême sur la "grande amitié" avec le peuple américain, la crainte écologique, l'inquiétude devant la montée en puissance de la Chine et de l'Inde. La France vue par les socialistes est plus que jamais ancrée dans l'orbite des Etats-Unis, malgré quelques critiques superficielles de la politique de GW Bush, rien de nouveau sous le soleil. Mme Royal excelle moins que ses concurrents en matière de politique étrangère (elle lâche dans un lapsus que l'Iran n'a pas le droit au nucléaire civil - confondu avec le militaire -, au mépris du contenu du Traite de non prolifération, qui pourtant en reconnaît le droit à tous ses signataires, puis tente de justifier le lapsus par une tirade sentimentale qui ne fait que révéler davantage sa méconnaissance des traités). Il n'y a rien de bon à attendre pour l'indépendance de l'Europe, ni celle de la France, avec les candidats de cette tendance politique. Ceux-ci finalement, quoi qu'ils en disent, ne diffèrent guère, de la politique chiraquienne.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article