Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Liban-Palestine

9 Novembre 2006 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Billets divers de Delorca

Après les tirs de l'armée israëlienne contre les navires de guerre allemands, l'aviation israëlienne a menacé l'armée française au Liban en feignant une attaque en piquet le 31 octobre dernier vient d'annoncer le ministre de la défense français. "A deux secondes près, il y avait un tir contre les avions qui menaçaient ainsi directement nos forces", a déclaré le ministre à la tribune de l'Assemblée nationale selon l'AFP.

En Palestine la répression israëlienne se poursuit. Beit Zeitun dans la bande de Gaza, localité de 30 000 habitants, a été victime d'une intervention militaire de Tsahal particulièrement meurtrière au début de ce mois.

Il est utile de rappeler certains chiffres que nous ferons sans doute figurer dans des actualisations de l'Atlas alternatif. L'ONG Defense for children international - section palestinienne  (http://www.dci-pal.org/english/home.cfm) recense 824 enfants palestiniens tués du 28 septembre 2000 au 14 octobre 2006 (http://www.dci-pal.org/english/Display.cfm?DocId=284&CategoryId=11). Du 28 septembre 2000 au 30 octobre 2006, 4 570 Palestiniens ont été tués, dont 943 enfants et 281 femmes (une moitié à Gaza), contre 1 113 Israëliens dont 113 enfants (ces chiffres semblent mêler civils et mlitaires), 7801 maisons palestiniennes ont été détruites (http://www.miftah.org/report.cfm).

L'agression israëlienne au Liban du 12 juillet au 14 août 2006 a provoqué la mort d'au moins 1002 civils, dont 30% d'enfants de moins de 12 ans selon la Commission des secours du gouvernement libanais (http://20six.fr/basta/art/1300288) Amnesty international parle de 1 183 morts dont un tiers d'enfants en reprenant les chiffres de l'UNICEF (http://web.amnesty.org/library/Index/ENGMDE180072006) contre 40 du côté israëlien pendant la même période, et 3,5 milliards de dollars d'infrastructures selon le Conseil pour le Développement et la Reconstruction libanais dont les routes, ponts, centrales électriques, et réseaux d'approvisionnement en eau.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article