Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Articles avec #le monde autour de nous tag

Aide aux femmes yezidies

22 Août 2016 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Proche-Orient, #Le monde autour de nous, #Aide aux femmes yezidies

Comme je l'ai fait l'an dernier (voir ce billet), je publie ici les photos de femmes qui ont été libérées par Daech (Etat islamique), et qui, n'ayant plus de famille, sont prises en charge par Al-Smoqe Charity Assembly, l'association de Nareen Shammo, mais cette association manque de moyens.

Elles s'appellent Sahira, Munifa, Samira. Elles vivent aux camps Mamrashan, Sharia, Qadia, Kabarto.

Par ailleurs Nareen me signale 11 familles au camp Khanki dont les hommes ont été tous tués et qui ne reçoivent aucun soutien financier. Elles ont donc besoin de votre aide.

Si vous voulez apporter une contribution, svp contactez moi à atlasaltern@hotmail.com et je vous mettrai en contact avec Nareen.

Aide aux femmes yezidies
Aide aux femmes yezidies
Aide aux femmes yezidies
Aide aux femmes yezidies
Lire la suite

Actualité morose

27 Juin 2016 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Revue de presse

Les nouvelles ne sont pas très enthousiasmantes... Les européistes s'acharnent à vouloir entraver le Brexit soit en demandant un nouveau référendum (quel sens de la démocratie... c'est digne de ce que nous avons connus avec le traité de Lisbonne annulant le référendum français...), soit en menaçant d'exclure le Royaume Uni des bénéfices du libre échange, soit en encourageant la sécession de l'Ecosse. Et leurs adversaires ne sont pas toujours très malins : comme Farage a-t-il pu promettre que toute la contribution britannique au budget européen irait au National Health Service ?

Aux Etats-Unis on voit la très corrompue et très belliciste H. Clinton s'envoler dans les sondages.

En Espagne, la droite reprend l'avantage. Le scrutin a été boudé par l'électorat fatigué. Podemos qui a mal dirigé les négociations des derniers mois en paie le prix.

En Loire-Atlantique les gens se laissent aveugler par les charmes du développement économique autour de l'aéroport pharaonique qu'on veut construire chez eux.

En Afrique le FMI s'acharne sur la Guinée-Bissau, les ONG sur le Burundi, et l'ONU sur l'Erythrée accusée de crime contre l'humanité rien que cela (la Chine, le Venezuela, le Pakistan et le Nicaragua volent à sa rescousse dit Le Monde, mais on évoque même un risque d'action militaire de la Somalie ou de Djibouti - cette "grande démocratie" alliée de la France qui a massivement réprimé des manifestations il y a quelques mois). On se consolera en songeant que l'Etat islamique continue de reculer en Irak, en Syrie et en Libye, mais on peut compter sur la cécité de nos gouvernants pour que d'autres problèmes mal gérés surgissent dans le sillage de ces victoires...

Lire la suite

Poids politique du christianisme

26 Décembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Grundlegung zur Metaphysik

Poids politique du christianisme

Il y a en Chine 10 millions de catholiques et 58 millions de protestants. La Chine pourrait compter 247 millions de chrétiens en 2030 dont 160 millions de protestants, ce qui en ferait le premier pays chrétien au monde devant le Mexique et le Brésil. Ce Noël beaucoup de leaders politiques de droite en France (dont MM. Sarkozy et Fillon) ont rempli leurs messages politiques de références religieuses au christianisme. Et David Cameron avait déclaré en avril 2014 que le christianisme pourrait aider à renforcer l'état "spirituel, physique et moral" de la Grande-Bretagne.

Lire la suite

Les aspects peu connus de l'histoire

19 Décembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Peuples d'Europe et UE

Il est toujours bons de s'intéresser à des aspects peu connus de l'histoire. A la Cop2 on découvre que l'Arabie saoudite n'est pas seulement le royaume du fouet et de la lapidation mais aussi un grand émetteur de CO2 de ce monde. En lisant Atlantico on découvre que si l'on reproche à Kagamé sa main de fer au Rwanda, certains le louent d'avoir maîtrisé la natalité là où tout le continent africain bascule dans l'explosion démographique.

Mêmes découvertes sur l'histoire médiévale. Lisez le comte de Montalembert, chrétien libéral pair de France sous la Restauration. Il vous dépeint les cathares en persécuteurs, autant qu'en persécutés, et prend Michelet pour référence là dessus ; il campe une monarchie française sous Philippe Auguste et Saint Louis en modèle de résistance vertueuse au cynisme des Empereurs germaniques, et l'Eglise anglaise (celle de Saint Thomas Beckett, de saint Edmond de Cantorbéry, de saint Richard de Winchester, et celle du fils de Simon de Montfort premier combattant pour les droits des communes) comme le rempart contre la fourberie des rois de la dynastie normande. Formés ou déformés par les dogmes républicains nous n'avons pas coutume de voir dans la "Magna Carta" qui est l'ancêtre des constitutions européennes, "une réhabilitation des lois de saint Edouard, une confirmation du droit public de toute l'Europe de cette époque, fondé sur le respect des droits anciens et individuels" (saint Edouard, homme pieux qui détestait faire verser le sang fut écrasé par Guillaume le conquérant). Et l'on ignore que c'est un roi très pieux et catholique, le roi d'Ecosse Guillaume, ami du grand pape Innocent III qui inventa le weekend (en permettant aux pauvres de se reposer dès le samedi à midi, en 1202). Toujours intéressant aussi de voir les écrivains catholiques attristés par les haines qui ravagèrent l'Italie pendant tout le Moyen-Age et s'enthousiasmer pour les vertus de l'Espagne de la reconquête. L'enthousiasme du XXe siècle pour ce qui est anti-chrétien nous a fait oublier ce point de vue là.

Lire la suite

Yémen, Nigéria, Sahara occidental, Kurdistan, Bangladesh

17 Décembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Proche-Orient, #Le monde autour de nous, #Revue de presse

Défaite de l'Arabie saoudite et de ses alliés (Blackwaters, Maroc, EAU) à Bab el-Mandeb au Yémen le 13 décembre. A peine Riyad annonce t elle la création d'une coalition contre le terrorisme que la Pakistan et la Malaisie, malgré tout l'argent que l'Arabie leur donne, déclarent qu'ils ne se sentent pas concernés.

Au moins 60 personnes ont été tuées au cours du week-end lors d'un raid de l'armée nigériane contre ce que Reuters présente comme une secte chiite. Les Iraniens parlent de centaines de morts et y voient la main saoudienne (Ryad finance le Nigeria)

En Espagne Izquierda unida remplit encore ses meetings malgré la concurrence de Podemos (suivez les élections dimanche prochain). En Equateur Correa demande à la Colombie de partager avec les autres pays andins l'or amérindien du galion espagnol du XVII ème siècle retrouvé au large de Carthagène fin novembre. La cour de justice de l'Union européenne annule un accord UE-Maroc en tant qu'il s'applique au Sahara occidental (une victoire pour les saharaouis). Des raids turcs se poursuivent avec brutalité au Kurdistan (Silopi et Cizre).

L'Espagne accrédite un ambassadeur bangladais Hassan Mahmud Khandker qui fut le chef des escadrons spéciaux du régime de Sheikh Hasina, et poursuivi à ce titre pour crime contre l'humanité devant la cour pénale internationale. Où sont les belles âmes émues par l'incendie de deux usines bangladaises en 2013, qui avaient promis des campagnes de boycott et voulaient suivre le devenir de cette "grande démocratie" qui compte parmi nos alliés ?

Lire la suite

A suivre...

13 Décembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Revue de presse, #Le monde autour de nous, #Proche-Orient

Nabil Naiem aurait donc eu raison quand il disait qu'Israël soignait les militants islamistes en Syrie. Un document ici le prouve.

Les russes tirent sur un bateau de pêche qui fonçait sur un de leurs vaisseaux de guerre. En France le général Jean-Bernard Pinatel affirme que c'est la Turquie qui a organisé l'envoi des migrants syriens en Europe.

Le Président gambien Yahya Jammeh qui avait choisi l'arabe comme langue officielle du pays suite au retrait de la Gambie du Commonwealth proclame que la Gambie est un Etat islamique.

Lire la suite

La défaite bolivarienne au Venezuela, Proche-Orient, Arménie, Népal

7 Décembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Proche-Orient

On le craignait comme en Argentine : au Venezuela le retour des libéraux. L'opposition annonce avoir décroché deux tiers des sièges à l'assemblée nationale. Maduro (sous la pression de l'armée selon ABC) a reconnu sa défaite et la victoire de la "guerre économique"... On va être dans une cohabitation à l'américaine bien complexe pour la survie du chavisme. Troisième mauvaise nouvelle en provenance d'Amérique latine si l'on compte aussi la procédure d'impeachment contre la présidente du Brésil.

Le Maroc envoie des troupes terrestres pour aider l'Arabie saoudite à écraser le peuple yéménite.Le premier ministre irakien Haïder al-Abadi et les Kurdes mettent en demeure Ankara de retirer ses troupes de son pays sous 24 h. Erdogan aurait envoyé 25 tanks sur les champs pétroliers de Ba`shiqah près de Mossoul pour les prendre directement sous sa coupe dès lors que les frappes russes menacent le business pétrolier de Daech avec la Turquie. Selon les Russes leurs frappes menées en application de la résolution 2199 du conseil de sécurité de l'ONU auraient détruit 32 raffineries de Daech en Syrie.

Trois soldats syriens auraient été tués par les frappes américaines contre Daech dans la province de Deir al-Zour selon Damas, mais Washington dément (de l'inconvénient de ces frappes non coordonnées avec le gouvernement syrien et qui font des victimes parmi les civils, ce qui joue en faveur de Daech, idem pour les frappes françaises...).

En Arménie les électeurs votaient ce dimanche 6 décembre 2015. Ils sont appelés à s’exprimer par référendum sur un projet de réforme constitutionnelle porté par l’équipe en place (proche de la Russie). Il s'agit de revenir à un régime parlementaire mais l'opposition redoute une manœuvre du président pour se maintenir au pouvoir en devenant premier ministre en 2018. Bruxelles critique le déroulement de ce référendum, Moscou le juge légal. Plus de 60 % des 50 % de votants auraient voté "oui".

Au Népal le bras de fer avec l'Inde se poursuit notamment autour du statut de la minorité Madhesi (voir notre topo là dessus en 2011 sur le blog de l'Atlas alternatif). Le Népal n'est pas encore affranchi de la tutelle du "grand frère" indien.

Lire la suite

Au diable les libertés !

29 Novembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #La gauche

Au diable les libertés !

COP21 : l’université Paris-Diderot fermée par crainte de débordements. C'est dans le Parisien ...

Lire la suite

Avion russe abattu, Chine, volontaire communiste en Syrie, Haïti, Portugal, Argentine

24 Novembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Proche-Orient, #Colonialisme-impérialisme

Avion russe abattu, Chine, volontaire communiste en Syrie, Haïti, Portugal, Argentine

M. Erdogan, grand protecteur des islamistes en Syrie et grand artisan de la paix, abat un avion russe, et appelle l'OTAN à la rescousse pour faire monter la sauce. Heureusement nous avons encore M. Obama à la Maison Blanche et pas encore Mme Clinton ou un excité républicain, donc Washington temporise. Poutine rend visite au Guide suprême de la révolution iranienne, les instructeurs américains entraînent l'armée ukrainienne.

La Chine célèbre les 150 ans de la mort du nationaliste Sun Yat Sen et entend promouvoir l' "économie marxiste". Un militant communiste français témoigne de son engagement dans les milices kurdes en Syrie et critique le fait que le PCF ne fasse rien pour encourager cela (à la différence de la belle époque des Brigades internationales). Manifestations à Haïti contre les résultats de l'élection présidentielle. L'ancien président du Sénat, Simon Dieuseul Desras, dénonce un projet de répression massive du pouvoir, et la formation à cet effet de groupes paramilitaires. La Plateforme Pitit Dessalines demande le retrait des troupes d'occupation onusiennes.

Au Portugal un premier ministre socialiste Antonio Costa est investi à l'issu d'un accord avec le PC et le Bloc de gauche. Comment l'oligarchie financière européenne et mondiale va-t-elle le couler ?

L'Argentine, elle, tombe entre les mains d'un président libéral. Macri-Macron même combat.

Lire la suite

Burundi, Balkans, Bénin, Afrique du Sud

21 Novembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Le président du Burundi Pierre Nkurunziza accuse la Belgique d'avoir provoqué la césure Hutu Tutsi, le "génocide" de 1972, et la tentative de coup d'Etat de mai dernier.

Le secrétaire général de l'OTAN en visite à Belgrade dit que son organisation "regrette" les morts civils de 1999. Le premier ministre Vucic lui répond que la Serbie restera neutre sans entrer dans l'OTAN. La Russie met en garde le Monténégro contre sa volonté d'intégrer l'Alliance atlantique. La Serbie a nommé son grand mufti ambassadeur à Riyad.

Le Bénin annexe un bout du Nigeria sans coup férir. La presse du Zimbabwe note qu'un mouvement apparaît en Afrique du Sud pour supprimer l'afrikaans comme langue de l'enseignement et s'énerve de voir un chauffeur de bus sud-africain être licencié pour avoir prié.

Lire la suite

No comment

14 Novembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

No comment

Je n'avais pas dit un mot de l'attentat de Charlie Hebdo en début d'année, je ne ferai non plus aucun commentaire sur les attentats d'hier à Paris. Mes opinions sur la politique étrangère et intérieure sont assez connues comme cela ou faciles à connaître à travers la lecture de mes livres ou de vieux billets de ce blog. Je ne cèderai pas au plaisir narcissique si répandu chez nos contemporains de "la réaction à chaud" du "citoyen engagé" qui veut "éclairer ses congénères". Laissons cela aux bavards de tout poil. Réservons ce blog à la rédaction d'infos qui auraient pu échapper aux lecteurs qui ne lisent que les grands médias francophones.

Par exemple j'aurais dû, cette semaine, rappeler que l'ex-chancelier Helmut Schmidt décédé il y a 4 jours s'était prononcé contre l'agression contre la République fédérale de Yougoslavie en 1999, car c'est un aspect peu connu du personnage, et les commémorations officielles n'allaient certainement pas le dire. Mais même pour ce commentaire-là le temps m'a fait défaut.

Lire la suite

Philippines, Vienne, De Villiers, Afrique, Catalogne Angleterre

30 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Proche-Orient, #Asie, #Le monde autour de nous

On a souvent reproché à Israël de refuser la tenue d'une conférence multilatérale sur la Palestine. Il faudrait aujourd'hui blâmer la Chine de ne pas vouloir d'arbitrage international sur les îlots de la Mer de Chine méridionale. En tout cas les Philippines ont marqué un point cette semaine en obtenant que le tribunal arbitral de La Haye se déclare compétent pour la résolution du litige.

A Vienne l'Iran marque des points en siégeant à la conférence sur la Syrie (alors qu'elle était diabolisée il y a un an), la France en perd en n'ayant pas vu venir l'organisation de ce sommet autour du tandem Moscou-Washington.

De Villiers fait son come back sur TV Libertés avec son livre à succès, mais se discrédite quand il parle de la Syrie en prononçant "Al Nostra" au lieu de "Al Nosra", même si sur le fond il a plutôt raison.

Les Américains envoient des forces spéciales en Syrie, et les Mouddjahidines du peuple en Irak reçoivent une fois de plus des bombes en Irak. Haaretz relaie en une que les forces russes ont tué 600 civils en Syrie au bout d 'un mois de frappes (combien en aurait causé une nouvelle avancée d'Etat islamique ?). Les sondages annoncent une majorité absolue pour Erdogan en Turquie.

Ouattara gagne les présidentielles en Côte d'Ivoire, Kagamé a le feu vert pour un troisième mandat à Kigali, comme Sassou Nguesso à Brazzaville, la Tanzanie se déchire à l'issue de son scrutin du weekend dernier.

En Catalogne Podemos refuse de rejoindre un front anti-indépendantiste, en Angleterre Ukip critique l'anti-militarisme et l'anti-monarchisme de Corbyn.

Lire la suite

Antisémitisme des nationalistes ukrainiens

10 Septembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Peuples d'Europe et UE

Samedi dernier, profitant du Shabbat, des gros-bras de l'extrême droite ont démoli les tentes des pèlerins juifs hassidiques venus se recueillir comme tous les ans à Uman sur la tombe de Rabbi Nachman de Breslov.

Selon Eliezer Kirshboim, président de l'association juive de la ville, la police n'est pas intervenue. Le maire de la ville a été "nommé" par le parti bandériste Svoboda lors du coup d'Etat Euromaidan de 2014, et, à la veille des élections d'octobre, taper sur les Juifs est un bon moyen de gagner des voix dans la nouvelle Ukraine pro-européenne en ce moment.

Lire la suite

Actualités

1 Septembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Revue de presse, #Le monde autour de nous, #Asie

Actualités

Suite aux encouragements d'un supporter de feu "le Blog atlas alternatif" - dont les articles en version audio et écrite ainsi que la page de liaison conservent malgré tout un succès croissant sur Facebook avec des "likages" toutes les semaines - on continue notre tour d'horizon occasionnel (et sans prétention) de l'actualité.

Il y a d'abord des spéculations sur les actions des néo-conservateurs en Syrie. Un papier qui nous parle de l'enlèvement du détachement de rebelles formés par la CIA (la Division 30") qui, entrés en Syrie sous le commandement du colonel Nadim Hassan ont été capturés début août. L'article nous dit qu'ils ont été enlevés par Al-Qaida. Sputnik avait dit "Al Nosra" et nous parle aussi d'un plan concocté par l'adjoint de Ban-Ki-moon à l'ONU, Jeffrey Feltman, pour faire adopter un plan de paix qui aboutisse à une partition de la Syrie-Ira entre un "Sunniland" et un "Kurdistan". Ce projet que le papier attribue à projet Wright (qui lui-même serait inspiré de Juppé) serait promu par un groupe autour de Petraeus auquel McCain et H. Clinton feraient partie. Pas d'éléments à ce sujet sur le Web. On ne sait s'il faut croire l'article sur parole. Son auteur n'est pas connu pour son sens de la nuance. Voyez ses accusations précédentes contre Erdogan.

Le site israélien Ynet, qui est cité par des sources étrangères comme l'organe serbe B92, avant hier annonçait que les Russes ont commencé une intervention aérienne en Syrie contre Daech. Les modalités de l'intervention de Mig 29 russes auraient été arrêtées lors de la visite du général-major Qasem Soleimani, commandant de la force d'élite iranienne Al Qods à Moscou début août. L'alliance russo-iranienne dans cette opération ne serait tournée ni contre Israël ni contre les forces américaines. Celles-ci seraient en pourparlers avec Téhéran, selon le même article, pour mener des actions militaires américano-iraniennes dans les provinces d'Anbar et de Mossoul en Irak. Si les relations turco-américaines sont aussi mauvaises que l'indiquait le papier précité, on comprend que Washington doive s'en remettre à l'Iran (Erdogan, lui, serait tombé d'accord avec les saoudiens et les qataris pour armer les milices des Frères musulmans en Syrie). L'info israélienne est-elle crédible ou bien vise-t-elle à dénoncer une "collusion" entre Obama et Assad à l'heure où Washington normalise ses rapports avec Téhéran au grand dam de Tel-Aviv. Frants Klintsevitch, le premier adjoint du chef du groupe La Russie Unie à la Douma d'Etat, et leader de l'Union russe des anciens combattants d'Afghanistan a indiqué qu'il ne pouvait ni confirmer ni infirmer l'information. Le 16 août dernier, les médias turcs ont annoncé que six avions russes Mig-31 étaient arrivés à l'aérodrome près de Damas. Mais cette information a été démentie à Moscou.

En Asie la célébration le 3 septembre à Pékin du 70ème anniversaire de la victoire du peuple chinois sur le fascisme est l'occasion d'intenses contacts diplomatiques. Le président kazakh Nursultan Nazarbayev, le roi du Cambodge Norodom Sihamoni et le président laotien Choummaly Sayasone sont déjà en Chine. Le président serbe Tomislav Nikolic aussi, qui a rencontré le président Xi Jinping lequel a insisté sur les sacrifices communs de la Chine et de la Serbie face au fascisme pendant la seconde guerre mondiale. Le président chinois a aussi rencontré ses homologues vénézuélien Nicolas Maduro et soudanais Omar al-Bachir, lequel reste (heureusement pour le Soudan) toujours aussi indifférent aux poursuites lancées à son encontre par la Cour pénale internationale, lui aussi présent pour la commémoration du 3 septembre. Les deux leaders ont annoncé la mise en place d'une partenariat stratégique. Le président vietnamien Truong Tan Sang est attendu malgré les relations pas toujours simples entre les deux pays. Le président russe Vladimir Poutine aussi, il a été qualifié d' "invité le plus honorable" par le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Chen Gopin.

L'Union européenne a interdit à tous ses membres d'envoyer ses chefs d'Etat officiellement pour ne pas vexer le Japon. Elle a exercé des pressions sur le président tchèque Milos Zeman qui avait déjà été dissuadé par Bruxelles d'assister à la parade militaire du 70ème anniversaire russe en mai. Le président tchèque s'y rendra malgré tout et en profitera pour rencontrer V. Poutine. François Hollande n'a pas eu ce courage.

Le premier vice-présidente du conseil d 'Etat et des ministres Miguel Díaz-Canel Bermudez qui dirige la délégation cubaine a fait une halte à Moscou sur le chemin de Pékin. Il a été reçu par le vice-président Dimitri Rogo­zine.

En Europe la situation se tend de tous côtés. En Espagne le 15 juillet le président de la généralité catalane Arturo Mas a annoncé dans une alliance électorale avec les indépendantistes de gauche d'Esquerra republicana pour les élections du 27 septembre que la Catalogne ferait sécession en janvier. La chancelière Angela Merkel hier a apporté son soutien au président du conseil espagnol Manuel Rajoy en rappelant que l'indépendance de la Catalogne est incompatible avec les règles de l'Union européenne et le Parti populaire (droite) lance un projet de réforme constitutionnelle pour que Mas puisse être suspendu de ses fonctions en cas de sécession de sa région. En Grande-Bretagne on prépare le référendum sur la sortie de l'Union européenne. La commission électorale qui seconde le Parlement a déconseillé de présenter aux électeurs la question du référendum "Le Royaume Uni devrait-il rester membre de l'Union européenne ?" car cela favorise une réponse positive "oui". Le risible chroniqueur français Apathie qui au moment du référendum grec avait déclaré sur Twitter que les français préfèrent voter "non" quelle que soit la question doit-être surpris par cette position des institutions britanniques.

En Ukraine l'extrême droite s'agite pour dynamiter le processus de Minsk, alors que le parlement votait une réforme constitutionnelle de décentralisation au profit des autonomiste le 31 août, une grenade a éclaté.

Le procureur général, un magistrat qui a succédé en février à un proche de Yatsenyuk, lequel succédait lui-même à un ancien responsable de l'extrême droite (les titulaires de la fonction semblent devenir plus modérés) a qualifié l'attentat "d'incident" mais a lancé des poursuites.

Pour finir, voici un point-video sur la crise des migrants que l'Europe affronte cet été et qui fait suite aux guerres menées par MM. Sarkozy et Cameron, Juppé, Hollande, Sarkozy en Libye et en Syrie (guerres qui devraient logiquement conduire à leur mise en accusation devant la Cour pénale internationale si l'ordre mondial était juste). 300 000 migrants supplémentaires ont afflué en Europe cette année. On a recensé des dizaines de migrants morts en Autriche, en Slovaquie. Le gouvernement hongrois a dû fermer la gare de Budapest hier pour en interdire l'accès à un millier de migrants qui avaient préalablement forcé les frontières de la Macédoine

Lire la suite

Encore un tour d'horizon

22 Août 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Proche-Orient

Actualité du jour : le cinglé torse nu qui a tenté de faire son "djihad perso" avec son AK47 dans un Thalys. Il était passé par la Syrie. Merci encore messieurs Sarkozy, Fillon, Juppé, Hollande, Ayrault, Valls et Fabius pour votre soutien aux djihadistes en Syrie aux côtés de vos camarades du Qatar, d'Arabie Saoudite et de Turquie. Des soldats américains ont fait preuve d'héroïsme, alors que le personnel de la SNCF s'enfuyait, une sorte de retour sur investissement de notre contribution annuelle à l'effort de guerre de l'OTAN en quelque sorte... Ca ne couvre pas tous les risques de terrorisme et de guerres inutiles auxquels nous exposent les égarements de cette coalition militaire, mais bon, saluons quand même la qualité humaine de ces trois militaires...

Le président égyptien Al Sissi est à Moscou. Certains du côté iranien affirment que c'est sur la base d'un accord avec Poutine pour éviter un démantèlement de la Syrie voulu par les Occidentaux, mais l'info n'est pas confirmée côté égyptien.

Le Venezuela vient de fermer sa frontière avec la Colombie et a instauré l'état d'exception dans cinq villes de la région, suite à une attaque de paramilitaires entrainés par l'ex président colombien Uribe du 19 août dernier. Par ailleurs Bogota et Caracas se livrent à une bataille de chiffres sur le nombre de réfugiés colombiens à la charge du Venezuela qu'entraîne l'état de guerre. Selon les vénézuéliens le passage dans l'autre sens (Venezuela vers Colombie) était déjà règlementé depuis belle lurette.

La presse espagnole s'intéresse au nouveau parti à gauche de Syriza, le Parti de l'unité populaire de Panagiotis Lafazanis. Toute l'Europe du Sud va retenir son souffle pour les prochaines élections grecques.Libération en France "avoue" pour une fois qu'il y a encore des kadhafistes en Libye... Il arrive des moments où le réel retrouve une place dans la grande presse...

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>